En directAlgérieSociétéSanté & Bien-être

L’enfant ayant été expulsé arbitrairement du centre anti-cancer d’Oran n’est plus

Algérie – L’enfant atteint d’un cancer qui a été expulsé de façon arbitraire d’un établissement public de Santé à Oran est décédé aujourd’hui, dimanche 24 novembre 2019, rapporte Ennahar Online.

Il est à rappeler que la Direction du centre anti-cancer « Emir Abdelkader » d’Oran avait, il y a quelques jours, pris la décision d’expulser le petit Mohamed, âgé de 15 ans, et sa mère sans se soucier de son état de santé parce qu’il s’est plaint des conditions de prise en charge des patients auprès du ministre de la Santé.

Selon Ennahar Online, l’enfant qui était dans un état critique a, ensuite, été transféré à l’établissement hospitalier universitaire (EHU) « 1er Novembre » mais n’a pas été pris en charge car ce dernier ne contient pas de service spécial enfant.

Après que l’affaire a fait du bruit sur les médias et les réseaux sociaux et a suscité l’indignation de bon nombre d’internautes, la Direction du centre anti-cancer « Emir Abdelkader » est revenue sur sa décision et a réintégré le petit Mohemed.

Le corps du défunt sera transféré à la wilaya de Tiaret dont il est originaire. Le petit Mohamed est le fils unique de sa mère et n’a pas de père, selon le même site.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close