En directAlgérie

L’ancienne ministre Khalida Toumi devant la Cour suprême

Algérie – Khalida Toumi, ancienne ministre de la Culture (2002-2014), comparaît aujourd’hui, lundi 4 novembre, devant la Cour suprême, rapportent plusieurs médias algériens.

Mise il y a deux semaine sous interdiction de sortie du territoire nationale (ISTN), Khalida Toumi est auditionné ce lundi par le Conseiller enquêteur près la Cour suprême.

L’ancienne ministre et députée RCD (1997-2001) aurait été convoquée par le Conseiller enquêteur, son nom étant cité dans une affaire de corruption et de dilapidation du denier public.

Le 29 octobre dernier, le quotidien El-Watan avait annoncé l’arrestation de Mme Toumi, une information qu’elle a catégoriquement démenti.

Articles en lien

One Comment

  1. LES MAGISTRATS LOYAUX ET INCORRUPTIBLES SONT A PROTÉGER ET SOUTENIR A OUTRANCE PAR TOUTE LES AUTORITÉS DU PAYS SANS EXCEPTION MAIS EGALEMENT PAR LE PEUPLE TOUT ENTIER POUR LES INCITER A RENDRE DES JUGEMENTS AUDACIEUX CONTRE LES HAUTES PERSONNALITÉS CORROMPUES ET CONTRE TOUS LES CORROMPUS EN ALGÉRIE QUELQUE SOIT LEURS RANG SOCIAL ET LEURS STATUT DANS CE PAYS . IL FAUT AUSSI LEUR OCTROYER DES GROS SALAIRES POUR LES EMPÊCHER DE TOMBER DANS LA CONVOITISE DE L’ARGENT SALE DE LA CORRUPTION .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close