En directAlgérie

Cour suprême: Arrivée de l’homme d’affaires Abderrahmane Achaïbou

Algérie – Il sera entendu comme témoin par le Conseiller enquêteur. L’homme d’Affaires Abderrahmane Achaïbou, ancien concessionnaire de la marque coréenne KIA Motors, est arrivée ce dimanche matin à la Cour suprême pour y être entendu.

Lésé par la « Bande », notamment dans le dossier du montage automobile, M. Achaïbou avait bénéficié mardi dernier d’un verdict portant sur son indemnisation à hauteur de 200 milliards de centimes par l’homme d’affaires Hacène Arbaoui et d’ex-membres du gouvernement.

C’est justement Hacène Arbaoui qui avait récupéré son projet de montage de la marque de véhicule coréenne KIA Motors, alors que le dossier d’Abderrahmane Achaïbou avait été bloqué sans motif concret. Ce dernier a ainsi assumé d’importantes pertes.

En outre, l’ex-wali d’Oran, Miloud Chérifi, se trouve au niveau de la Cour suprême depuis ce matin, où il devrait être auditionné par le conseiller enquêteur sur des soupçons d’octroi d’indus avantages.

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. Le procès du MONTAGE AUTOMOBILR qui vient de s’achever était en lui-même une aberration: malgré la médiatisation il n’y a pas eu de réponse à la seule question qui vaille d’être posée
    PAR QUELLE MAGIE, ON MONTE DES VOITUTES DÉJÀ MONTÉES. ?
    Ceci dit et suivant le verdict on retient une chose l’irruption tonitruante d’un autre « HOMME D’AFFAIRES » qui semble avoir été écartée de la rapine orchestrée par Ouyahia au profit de … ses hommes de pailles.
    Alors le jugement est inédit: les voleurs dont condamnés à versés des milliards à M. Achaibou qui apparemment a subi un Manque À Voler (MAV ou MAG manque à gagner). La justice a arbitré et tranché entre des voleurs
    ==≠====
    Ceci dit et plaisanterie mise à part, comme les voleurs ne pourront pas payer, on doit s’attendre à ce que M’ Achaibou entre en possession des usines qui seront saisies à son profit.
    Ce ne sera qu’une bonne chose. M. Achaibou est un ingénieur de L’ École Polytechnique, promotion 1970.
    Le designer comme HIMME D’AFFAIRES est une insulte. C’est un industriel. Pas comme les aides-comtables, les marchands de figues de barbarie, les marchands de légumes,….qui eux sont des larbins des hommes d’affaires , forcément véreux, comme Ouyahia, Sellal , Bouchouareb, Yousfi….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close